Les Junior-Entreprises : Une organisation étudiante labélisée

 

Young business people are working in the meeting room.

Young business people are working in the meeting room.

“Entreprendre pour apprendre !” Telle est la logique des Junior-Entreprises, ces organisations, toujours plus nombreuses, implantées au sein des écoles et des universités.

Une Junior-Entreprise (JE) est une association loi 1901 que l’on trouve dans de nombreux établissements d’enseignement supérieur. Elle a un but pédagogique et une vocation économique. Gérée par des étudiants, elle est en quelque sorte une entreprise fonctionnant à la manière d’un cabinet de conseil. Les domaines d’expertise d’une JE sont très nombreux et dépendent principalement des enseignements de l’établissement d’accueil.

Un formidable outil pédagogique

Plus que de simples associations étudiantes, les JE constituent de véritables outils pédagogiques. Elles permettent aux étudiants de mettre en pratique leurs enseignements théoriques en réalisant études et projets variés pour différentes entreprises, entrepreneurs ou administrations ; Le tout moyennant rémunération. Les étudiants développent ainsi une expertise de terrain, et se familiarisent avec la gestion d’entreprise : C’est le principe du « learning by doing »[1].

Afin d’intégrer une JE, il faut se référer aux processus de recrutement de l’organisme visé. Ceux-ci peuvent varier mais consistent généralement en un ou plusieurs entretiens. L’investissement d’un étudiant au sein d’une JE peut prendre plusieurs formes : du simple membre participant ponctuellement à une ou plusieurs missions, à l’administrateur investi à temps plein. Selon les cas, la charge de travail sera plus ou moins importante et l’étudiant pourra demander une dispense de cours. Il faut cependant garder à l’esprit que faire partie d’une JE est, quoi qu’il en soit, « une activité qui est réservée aux étudiants travailleurs et sérieux, qui sont dans une démarche professionnelle », selon Victoire Migeot, présidente de la CNJE. S’agissant des établissements dans lesquels il n’existe pas de JE, il est possible de faire part d’une demande de création auprès de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE).

Un vecteur d’insertion professionnelle

Par la mise en pratique des compétences acquises, les JE sont évidemment d’excellentes vectrices d’insertion professionnelle. Elles sont une formidable passerelle entre l’école et  le monde du travail en ce qu’elles contribuent à rendre plus opérationnel les jeunes diplômés. Les JE sont principalement constituées d’étudiants de Master 1 et Master 2. Elles permettent à ces derniers de « booster » leur CV et de développer leur réseau, afin d’augmenter considérablement leurs chances de trouver stages et emplois par la suite.

Par ailleurs, ces dernières années ont vu fleurir les Business Unit Junior, qui s’apparentent à des JE mais qui, contrairement à ces dernières, ne sont pas axées sur le conseil. Elles visent la réalisation de productions stratégiques. C’est par exemple, le cas de TVDMA, première WebTV en Droit et Management des entreprises, qui a été fondée en 2010 au sein de la prestigieuse Université Panthéon-Assas (Paris II).

 Les Juniors Entreprises en chiffre [2] :

  • 170 Junior-Entreprises réparties sur toute la France.
  • 2 200 problématiques d’entreprises résolues chaque année.
  • 2 600 étudiants qui administrent ces structures associatives.
  • 17 600 étudiants recrutés sur tout le territoire, pour travailler sur les besoins de professionnels.
  • 56% d’écoles d’ingénieurs, 23% d’écoles de commerce, 21% d’universitaires.

 Top 5 des Juniors entreprises 2015

  • Junior ESSEC
  • Marketing Méditerranée – Kedge Business School,
  • Junior ESC Grenoble
  • Altéo Conseil – Néoma Business School,
  • ESCadrille Toulouse Junior Conseil.

Marie GROBOST

logotv-dma

 

 

[1] Citation du site de CNJE : « Ce que les étudiants apprennent en cours, ils l’appliquent dans des situations réelles et dans un cadre professionnel. »

[2] Les chiffres sont issus du site de la CNJE : http://junior-entreprises.com/le-concept-2/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*