Les chinois à la rescousse du nucléaire britannique.

23222_une

Le gouvernement britannique a donné son feu vert quant à l’entrée des chinois dans ses projets nucléaires.

Un important accord pour la construction de deux réacteurs à Hinkley Point en Grande-Bretagne entre EDF, pilote de ce projet de construction, et ses partenaires chinois a été signé.

Le projet estimé à 24 milliards d’euros, peinait à boucler son financement depuis 2008 et l’apport Chinois investissant le tiers restant de l’opération s’est avéré décisif, les deux premiers étant supportés par EDF.

A noter que cet accord permet aux chinois d’exporter leur technologie, grâce à l’offre faite par EDF de construire «  Hualong » un réacteur de troisième génération qu’ils ont développé.

Ainsi La concurrence avec Areva et son réacteur EPR est directe, appuyant les difficultés que rencontre déjà le géant français du nucléaire qui se sépare de cette branche d’activité cédée à EDF.

 

Cheherazade CHIKHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*