Le cours du pétrole n’en finit plus de chuter

pétrole

Depuis plus d’un an, les cours des matières premières, directement liés à la conjoncture économique, sont en chute libre. Le prix du baril atteint des prix historiquement bas. En cause, une offre largement excédentaire et une incapacité de l’OPEP à stabiliser les prix : Les Etats-Unis, premiers producteurs de pétrole au monde en 2015, ont accru leur production du pétrole de schiste, et l’Arabie Saoudite refuse de réduire sa production pour faire remonter le cours du brut, de crainte de perdre des parts de marché. En outre, un lien de causalité existe entre le ralentissement de l’activité industrielle chinoise qui a longtemps servi de locomotive économique pour l’industrie pétrolière et cet effondrement. A terme, de nombreux puits seront contraints de cesser leur production car ils n’y verront aucune rentabilité. Un risque de pénurie serait donc inévitable, provoquant par conséquent une nouvelle hausse du prix du baril.

Cheherazade CHIKHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*