La technologie au service du shopping

4 

Keep calm and go shopping, ce slogan pourrait bien finir par s’appliquer même aux plus réfractaires. Grâce aux diverses innovations mises en place, le shopping ne sera plus une corvée : il sera rapide, connecté et synonyme de détente. La technologie prend  de plus en  plus de place dans notre quotidien et impacte nos habitudes en matière d’achats. C’est la raison pour laquelle certaines enseignes  tendent à développer des innovations afin d’opérer un gain de temps. Il convient alors de se demander si l’ère du tout numérique viendra remplacer  les conseils avisés d’une vendeuse, le  traditionnel essayage en cabine, au profit d’une robotisation. Focus sur les dernières innovations en la matière.

Une réinvention de l’achat

Le consommateur est aujourd’hui constamment connecté  du fait  de  l’omniprésence des applications mobiles. Après celles comparant les prix et la qualité, de nouvelles applications permettant par exemple, de géo-localiser des produits et des personnes dans les magasins sont aujourd’hui en test. Cependant, le téléphone portable n’a plus le monopole de la connectivité et au Japon, la boutique Vanquish  en est le parfait exemple. Elle a entre autre mis en place   des cintres  connectés. Ces derniers  évaluent la popularité dont bénéficient les articles sur les réseaux sociaux et sont connectés à des écrans  qui suggèrent divers produits pour accessoiriser et créer une tenue. Les miroirs suivent le même esprit et l’acheteur n’a plus besoin d’enfiler le vêtement, mais simplement de le sélectionner et laisser la technologie faire le reste. Le client voit son image projetée en 3D comme s’il portait réellement le vêtement. Si cette technologie se répand, les files d’attentes interminables ne seront bientôt qu’un lointain souvenir.

Des innovations poussées

Au-delà du simple acte d’achat. Tout le processus de fabrication du produit est remis en cause par l’arrivée des nouvelles technologies. Aujourd’hui, les consommateurs veulent être uniques. Partant de ce postulat, la Start-up Electroloom a développé  une technologie 3D qui permet de concevoir et  façonner ses propres vêtements. Grâce  à l’utilisation d’une imprimante 3D et  à son procédé de micro-tissage, la machine transforme la matière en fibre et produit une création sur mesure. Pour l’instant réservée  aux créateurs, elle pourrait un jour rejoindre les magasins de prêts à porter mettant à disposition différents patrons et différents tissus que les consommateurs pourront assembler pour se créer une tenue sur-mesure.

Des moyens de paiements facilités

Voilà maintenant quelques années que les enseignes d’agroalimentaires ont mis en place des caisses sans caissière. Il y a 5 ans, cette démarche paraissait étonnante. Tout le monde criait à la suppression de poste. Un véritable virage technologique a été opéré car aujourd’hui ces caisses sont largement utilisées. Les caisses dites classiques risquent d’être encore mises à mal par le système de la reconnaissance visuelle. Cet outil permettra de  scanner les articles sans avoir à les sortir du chariot. Toshiba exploite déjà ce concept avec un prototype qui serait capable de reconnaitre des articles simplement selon leur forme, leur poids ou leur couleur, sans qu’un code barre soit nécessaire. Il va même jusqu’à différencier la variété de fruits et légumes. La rapidité d’exécution est un avantage incontestable qui devrait séduire les grandes enseignes. Ces technologies paraissent à première vue extravagantes et peuvent être considérées comme farfelues. Pourtant  il est fort à parier que dans un futur proche,  de par leur praticité elles deviendront indispensables et se démocratiseront dans les plus grandes enseignes. Néanmoins, un doute plane quant à l’éventuelle hausse des prix qu’engendreraient de tels investissements. Le progrès oui, mais à quel prix ?

 Manon ROUX

Pour en savoir plus

  • Élisabeth Clauss, « On a testé le shopping du futur », 12 septembre 2015, madamelefigaro.fr
  • « Electroloom, la première imprimante 3D de textile est née », 16 mai 2015,  3dnatives.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*