La start-up du mois : Skilléos

logo-skilleos

 

Chaque mois, les reporters du Petit Journal de l’Economie partent à la rencontre de start-up innovantes. Ce mois-ci nous vous présentons Cyril Seghers, fondateur de Skilléos.

Le Petit Journal de l’Economie : Quels services proposez-vous ?
SkilléosNous sommes une plateforme de cours en ligne. Nous sélectionnons les meilleurs cours et les meilleurs experts sur une multitude de domaines. C’est simple, si vous désirez apprendre à jouer du piano, à méditer, ou à coder un site web, vous trouverez le cours correspondant sur notre plateforme.

LPJE : Comment vous est venue l’idée ?
Skilléos :Il y a quelques années, je travaillais chez Groupon et je m’occupais notamment de l’équipe e-learning. J’y ai vu principalement deux carences : d’une part, la qualité des cours était très disparate, le consommateur n’arrivait pas à choisir le cours qu’il lui fallait. Et d’autre part, il n’y avait aucun acteur global, qui proposait un large choix de cours, chacun se focalisant sur un domaine particulier, par exemple, le sport ou la musique. C’est avec l’envie de combler ces manques que j’ai lancé Skilleos.

LPJE : Comment vous faites-vous connaître ?
Skilléos : Initialement, nous étions sur un grand nombre de canaux. Au fur et à mesure, les premiers résultats nous ont permis de définir quels canaux étaient les meilleurs en termes de retour sur investissement mais également au niveau de la qualification du prospect. On travaille principalement sur les réseaux sociaux, le référencement et le marketing d’affiliation. Mais nous développons aussi des partenariats avec des groupes de presse et des entreprises comme Total ou Carrefour Belgique.

LPJE : Quel est votre plus par rapport aux concurrents ?
Skilléos :Sur Skilleos, les consommateurs peuvent acheter un cours les yeux fermés. Nos équipes pédagogiques ont passé beaucoup de temps à sélectionner les meilleurs cours et experts, puis à améliorer ces cours. Et puis, on a tenté de faire un site fun et agréable J. Nos cours sont on ne peut plus sérieux, mais on a envie que les gens aient une bouffée d’air frais en venant sur notre site, mêlant touches d’humour et légèreté. C’est la culture qu’on tente d’insuffler tous les jours, tout d’abord au sein de l’équipe*

LPJE : Aujourd’hui, qui sont vos principaux clients ?
Nos clients ont des profils aussi variés que nos cours. Ils sont plus jeunes pour apprendre à coder et plus âgés pour apprendre le dessin, ce sont plus des hommes pour le cours de GoPro et plus des femmes pour le cours de Yoga. Mais ils sont tous curieux avec une grande envie d’apprendre.

Propos recueillis par Cheherazade CHIKHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*